top of page

La bilocation

Moins connus, parce que moins visibles, des plaies sanguinolentes dans le dos, autour de la tête et sur l'épaule droite sont attestés par plusieurs témoins et divers linges et vêtements tachés de sang pieusement conservés au couvent de San Giovanni Rotondo.

Padre Pio, c'est aussi le don de Bilocation . 

Comment interpréter un tel charisme ? Il semble non seulement impossible mais saugrenu voire ridicule que Dieu permette à une de ses créatures d'échapper un moment aux lois communes de l'espace et du temps. Pourtant, à y réfléchir, on remarque que cette bilocation n'intervient jamais de la propre volonté du Padre Pio. Il ne décide pas tout à coup de se transporter à tel endroit parce que tel est son bon plaisir, fût-ce pour édifier les foules !

La bilocation intervient parce qu'il y a urgence, péril grave, âme ou corps à sauver.

Toutes les grâces surnaturelles ou dons mystiques ne sont jamais accordées que pour le bien des âmes et jamais pour la glorification de celui qui en est le bénéficiaire.

Exemple de bilocation avec les aviateurs pendant la guerre :

Des pilotes de l'aviation anglo-américaine racontent que lorsqu'ils survolaient le Mont Gargano pour exécuter des bombardements, ils voyaient un moine dans le ciel, qui avec ses mains bléssés, leur interdisait de jeter leurs bombes.

Alors que les villes des Pouilles subissent des bombardements, aucune bombe ne tombe sur la cité de Padre Pio. Après la guerre, les aviateurs en se rendant à San Giovanni Rotondo, reconnurent en Padre Pio le frère qu'ils avaient vu pendant leur vol.

Célébration d'une messe par Padre Pio ,

En 1951, en Tchécoslovaquie, Padre Pio célèbre une messe à la chapelle d'un monastère de religieuses. Après la célébration, les sœurs se rendent à la sacristie pour remercier Padre Pio de sa visite et lui offrir une tasse de café. Or, il n'y avait personne à la sacristie. Les sœurs découvrent ainsi que Padre Pio s'était rendu auprès d'elles en bilocation.

Le Padre Pio prie à Saint Pie X Le cardinal Merry del Val avait raconté au pape Pie XII qu'il avait vu Padre Pio en train de prier à saint Pierre, devant la tombe de saint Pie X, le jour de la canonisation de sainte Thérèse .Le Pape demande au bienheureux Don Orione son opinion sur cette affaire.Ce à quoi Don Orione répond : « Moi aussi je l'ai vu.Il était en prière, agenouillé devant saint Pie X. Il me regardait en souriant, puis il disparut ».

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page